Bienvenue sur divorce-revivre.be

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Qui sommes-nous ?

Envoyer Imprimer PDF

Accompagnement de personnes séparées,

divorcées et divorcées remariées au Brabant wallon

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Une équipe composée de laïcs (mariés, divorcés, divorcés remariés, un diacre marié et un prêtre).
La première équipe a commencé vers les années 1975.
Notre site : www.divorce-revivre.be 

Notre adresse de contact :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  ou 0475-86 75 56.  

 

 

DES FAITS 

  • De plus en plus nombreuses sont les personnes séparées ou divorcées ou divorcées remariées civilement. Nous connaissons tous de ces situations dans nos relations et au sein de nos familles.

  • L'attitude des communautés chrétiennes et de leurs responsables à leur égard est parfois à peine accueillante tandis que quelques paroisses donnent l'impression de tout bénir. 

  • Beaucoup de chrétiens divorcés ou divorcés remariés sont dès lors particulièrement mal à l’aise et s'éloignent de l’Église.

 

L'ATTITUDE DE JÉSUS

 

Le chrétien se trouve confronté à deux attitudes paradoxales de Jésus :

  • Ses paroles invitent chacune, chacun à un grand idéal de vie.
    Notamment par rapport au divorce il dit : « Que l'homme ne sépare pas ce que Dieu a uni.» (Marc 10, 9). Ou encore : « Si quelqu’un répudie sa femme et en épouse une autre, il est adultère à l’égard de la première. » (Marc 10, 11) Jésus propose bien d’autres idéaux de vie comme partager son argent avec les pauvres, n’avoir qu’une seule parole, ne pas juger, prier sans cesse, etc. 

  • Et en même temps, il accueille quiconque à bras ouverts, pardonne, toujours au nom de son Père, remet debout, etc. Jamais, au grand jamais, il ne reproche à qui que ce soit de ne pas avoir suivi son idéal. Un exemple frappant en fin de vie, il ne menace de la moindre sanction aucun de ceux qui lui ont fait tant de mal : ni Judas, l’un des Douze, qui l’a trahi, ni Pierre, qui l’a renié, ni le garde qui l’a giflé, ni les membres du Sanhédrin qui l’ont condamné à mort, ni Pilate qui a décidé du supplice de la croix. Bien au contraire, envers toutes ces personnes, il adresse à son Père, selon Luc, cette émouvante prière : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. » Oui, le mot sanction est absent du vocabulaire de Jésus !  


NOTRE CHEMIN

  1.  L'attitude paradoxale de Jésus est invitation pour nous à :

    • Prendre au sérieux ses appels à l’unité et à la fidélité du couple et donc, par exemple, à ne pas minimiser la gravité d’un divorce, ni les souffrances qu'il engendre, ni les risques d'injustice qu'il comporte,

    • Accompagner chacune, chacun pour que, quels que soient les circonstances et les choix de sa vie, elle/il puisse vivre debout et  se reconstruire, dans la certitude d'être constamment aimé de Dieu.

     

    2.  C'est pourquoi nous cherchons à éviter :

    • que les personnes restent enfermées dans une situation d'exclusion, qui les écraserait davantage,

       

    • que soit niée l'histoire vécue, comme le mariage, qui a eu lieu.
      Ce qui demande que toutes les personnes concernées directement ou indirectement soient respectées.

     

    3. Nous ne choisissons pas à la place des autres mais nous aidons les personnes à se situer en conscience face aux lois ecclésiastiques. Et nous prenons beaucoup de temps à expliquer ce qu’est « agir en conscience ».

     

    4. Il n'y a pas celles et ceux qui savent et celles et ceux qui ne savent pas. Pas plus qu'il n'y a d'un côté celles et ceux qui se conduisent bien et de l'autre celles et ceux qui  se conduisent mal. Toutes et tous, quelles que soient leurs convictions, sont les très bienvenus et invités à progresser vers une vie plus profondément humaine. Nous tenons à ce qu'à nos rencontres, chacune, chacun se sente à l'aise.

 

 

NOS ACTIVITÉS

 

Pour les personnes seules à cause de la séparation ou du divorce.

Il s’agira de voir ensemble comment recommencer à vivre, retrouver confiance en soi et dans les autres, envisager un avenir. Nous les invitons, chaque année, à une rencontre au cours de laquelle sont proposés des exposés, l’un de type psychologique et l’autre s’inspirant des évangiles. Des carrefours, des rencontres informelles, l’un ou l’autre temps de prière  sont aussi proposés. Nous savons, ô combien, il peut être difficile de s'inscrire à de telles rencontres mais à chaque fois, quand, en fin de rencontre, nous nous quittons, nous sommes heureux de voir les participants repartir plus sereins et pacifiés.

 

 

Pour les personnes séparées, divorcées et  remariées civilement,  

nous organisons aussi annuellement un temps de ressourcement ou de retraite. Il s’agit souvent d’un week-end qui se passe dans un monastère, avec des temps d'écoute des évangiles, de partage, de prière. Le but ici est de nous entraider à nous mettre à l'écoute de la Parole de Dieu, dont nous croyons qu'il s'adresse à chacune et chacun de nous, quelle que soit notre situation de vie.

Mis à jour ( Lundi, 14 Août 2017 14:17 )